Non aux centrales d’enrobage à chaud au bitume

non aux centrales d'enrobage au bitume - Boën

Différents collectifs de riverain·es font face à l’implantation de centrales d’enrobage à chaud au bitume. Très polluantes et néfastes pour la santé, ces entreprises sont également l’une des facettes de notre lutte contre l’A45, soutenez leurs oppositions ! Ces usines ne doivent ce faire ni ici, ni ailleurs !

Communiqué du Collectif Contre la Centrale à Goudron de Boën

Que veut-on nous imposer avec l’implantation d’une centrale de fabrication de goudron chaud et d’un centre de concassage de matériaux inertes dans le parc d’activités de Chambayard à BOËN ?

NON à ce projet dangereux pour notre santé et notre sécurité.

SANTÉ :

Veut-on nous empoisonner avec des rejets de poussières de concassage, des fumées toxiques, des additifs, des vapeurs de bitume classées cancérigènes probables ?

Que dire des bruits du concassage et du passage incessant de camions  sans oublier les odeurs qui se disperseront en fonction des conditions climatiques à tous les vents ? Les questions suivantes se poseront : « Mangera-t-on encore sur la terrasse ? Nos enfants pourront-ils jouer dehors ? Nos poumons résisteront ils aux microparticules ? »

ENVIRONNEMENT :

Atteinte à la diversité biologique : risque de pollution grave des étangs du Forez, de la nappe phréatique et des cultures (exploitations agricoles, jardins, vignobles…)

SÉCURITÉ :

Que penser de l’augmentation des risques liés à la circulation de nombreux poids lourds aux abords du centre hospitalier, de la cité scolaire (près de 1 000 élèves), du complexe sportif, de commerces alimentaires ? Ce secteur routier déjà accidentogène n’est pas adapté à  un  tel trafic.

 ZONE D’IMPLANTATION :

C’est un choix irresponsable au regard des risques d’accidents potentiels (incendie, explosion, pollutions …) car cette installation se trouvera au cœur d’une zone très fréquentée (collégiens, lycéens, personnes âgées, sportifs…) et à proximité de quartiers d’habitations.

L’immobilier à Boën et dans les communes limitrophes sera déprécié.

CRÉATION D’EMPLOIS ?

L’argumentation avancée concernant la création de 50 emplois suscite de sérieux doutes. S’agit-il d’embauches locales ou de transferts d’emplois ?

Nous sommes tous concernés par la pollution sur nos lieux de vie que provoquerait ce projet !

Important : Participez à l’enquête publique à la mairie, envoyez-nous vos avis par courrier, mail que nous transmettrons au commissaire-enquêteur.

 

Page Facebook : CESSE goudron

23 bis, rue Aldo Moro 42130 Sainte-Agathe-La-Bouteresse
Mail : cesse.goudron@yahoo.com

Signez la pétition

ET CE N’EST PAS TOUT !

D’autres collectifs luttent également contre ces centrales d’enrobage notamment, dans le sud est Lyonnais à Saint-Bonnet-de-Mure.

Avec notamment le collectif Bien vivre dans le sud est lyonnais, qui lui aussi a créé une pétition que vous pouvez signer ci-dessous.


Ton goudron je le veux pas dans mes poumons

Un autre collectif : Non à la centrale à enrobage à chaud – ZA Replonges / Feillens lutte depuis 2014 dans l’Ain contre l’une de ces centrales à bitume. Il regroupe 3 collectif de riverains : Replongeards (01750), Feillendits (01570) et Bâgésiens (01380).

Retrouvez plus d’informations sur leur site web : https://collectifriverains01.wordpress.com/

Ainsi que ce reportage de 2014 sur l’une de leurs manifestations.

Laisser un commentaire