CP – A45 : le gouvernement ne doit pas signer le décret – Mobilisation les 1 & 2 juillet

A45 : le gouvernement ne doit pas signer le décret – Mobilisation les 1 & 2 juillet

L’avis favorable rendu par le Conseil d’Etat ne vaut pas signature du gouvernement : la coordination des opposants à l’A45, mobilisée de longue date, appelle le gouvernement à passer de la parole aux actes et à ne pas signer le décret donnant concession de l’A45 à Vinci alors que ce projet d’autoroute, qui gaspille les deniers publics sans résorber les difficultés de transport, détruit des terres agricoles et n’est pas climato-compatible. Elle appelle à faire du rassemblement festif des 1er et 2 juillet une grande mobilisation contre l’A45, au nom de l’intérêt général et de la transition écologique.

L’avis favorable rendu par le Conseil d’Etat ne lève pas les interrogations et les doutes légitimes quant à la pertinence de ponctionner 790 millions de fonds publics, dont la moitié par des collectivités territoriales qui ont mieux à faire que gaspiller l’argent de leurs administrés, pour la construction d’une deuxième et inutile autoroute (payante), parallèle à l’autoroute existante (gratuite), qui relierait Brignais et La Fouillouse, sans résorber les difficultés de transport actuelles, bien réelles, entre Lyon et Saint-Etienne. Que les deux tiers du coût de construction d’une autoroute à péage proviennent des contribuables est un véritable non-sens économique et une aberration en terme d’aménagement du territoire.

Validé par le Conseil d’Etat, le projet de décret est désormais dans les mains du gouvernement d’Edouard Philippe : voilà l’occasion pour l’exécutif de passer de la parole aux actes et de concrétiser les grandes déclarations en matière de climat et d’écologie des semaines passées. Les études qui fondent la déclaration d’utilité publique montrent que la nouvelle autoroute ferait croître les kilomètres parcourus de 136 % et la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère de 85 % d’ici à 2035, sur le secteur considéré, par rapport à la situation de 2004. L’A45 n’est donc pas compatible avec un engagement sincère en matière de lutte contre les dérèglements climatiques.

Fondée sur un accroissement insoutenable du transport routier et une augmentation non moins soutenable des émissions de gaz à effet de serre, cette autoroute est une aberration d’un temps où l’on ne prêtait pas suffisamment attention à l’impact climatique et écologique des investissements publics. Il est grand temps d’inverser cette logique. Les terres agricoles des territoires concernés, que des paysans exploitent pour alimenter les métropoles lyonnaise et stéphanoise en produits de qualité, doivent être préservées. Tout comme la biodiversité exceptionnelle, composée de nombreuses espèces protégées et/ou fragiles, qui s’y trouve.

La coordination des opposants renouvelle son invitation envers Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, Ministre des transports, à venir sur le terrain  pour constater directement les impacts dévastateurs de ce projet d’autoroute et pour échanger sur des solutions alternatives, efficaces et moins coûteuses.

La coordination appelle également l’ensemble des citoyens, des paysans, des riverains, des habitants de la région de Lyon et Saint-Etienne (et au-delà), à se joindre au grand rassemblement festif organisé les 1er et 2 juillet à Saint Maurice sur Dargoire (69), sur le tracé de l’autoroute. Les nombreuses initiatives et activités organisées à cette occasion traduisent la diversité et la détermination des opposants à l’A45 qui resteront mobilisés tant qu’il restera des actions possibles pour empêcher la construction d’une autoroute qui va à l’encontre de l’intérêt général.

La coordination des opposants à l’A45
St-Maurice su Dargoire le 27 juin 2017

Deux rendez-vous presse à Saint-Maurice sur Dargoire :
– samedi 1er juillet, 15h
après le grand lancement ;
– dimanche 2 juillet 15h
après la prise de parole collective du collectif paysan ;

Contacts : contact.a45 (@) ntymail.com ; @NoPasarA45 sur twitter ; via ce formulaire

1 commentaire sur “CP – A45 : le gouvernement ne doit pas signer le décret – Mobilisation les 1 & 2 juillet”

  1. Ce Commentaire a été envoyé à la presse régionale.

    Le candidat aux Régionales L.WAUQUIEZ a signé un « engagement public » d’organiser toute consultation du corps électoral qui serait soutenue par 10% des inscrits .(Seuil prévu par la loi du 13.08.2004.)
    L’association Article 3 dont le siège est à LYON constatant que la Majorité régionale, représentant 22,63% des inscrits avait accordé une subvention au projet A 45 contre laquelle les représentant de 33,08% des inscrits avaient voté, a demandé à M. WAUQUIEZ le 1er septembre 2016 d’organiser une consultation régionale.
    MAIS le président L.WAUQUIEZ n’a pas respecté la promesse signée.

    Article 3 invite les opposants au projet A 45 à choisir un bureau de vote ayant voté à 1% près comme l’ensemble de la région c à d 22,63% des inscrits pour L.WAUQUIEZ et après une période d’information contradictoire de demander :
    Une signature de soutien au refus du projet.
    Une signature pour une demande de consultation.
    En le faisant les opposants au projet démontreront qu’ils sont des démocrates et n’agissent pas dans leur propre intérêt.

Laisser un commentaire