Le TOP 10 des espèces menacées par l’autoroute A45

Au sein de la coordination des opposants à l’A45, le Collectif des Naturalistes contre l’A45 et les Associations de Protection de la Nature (FRAPNA, LPO, Arthropologia) travaillent plus particulièrement sur les 2000 à 3000 espèces animales et végétales impactées par
le projet d’autoroute, et les 110 à 130 espèces protégées menacées.

Lors du rassemblement des 1er et 2 juillet, et après un inventaire réalisé lors des 24h naturalistes des 10 et 11 juin dernier, le collectif a mis en avant les porte-drapeaux d’une biodiversité qui serait irrémédiablement détruite par le projet.

Dans un contexte où la vie sauvage est malmenée par les projets que l’homme porte pour lui-même et lui seul, le collectif a souhaité mettre en avant les représentants de l’incroyable diversité végétale et animale : orchidées, oiseaux, reptiles, libellules et papillons, dont on parle peu mais dont les populations, déjà très fragiles, risquent de voir leur milieu de vie disparaître sous l’asphalte.

Par exemple, les mares et prairies humides de Morlin (près de Montagny) constituent le dernier Marais du Rhône qui ne soit pas traversé par une autoroute. Quelques exemples d’espèces menacées :

L’Orchis à fleurs lâches

Le Triton crêté

Le Busard cendré

Le Damier de la succise

 

Le Top10 est à retrouver dans son intégralité ici.

A voir et à lire également, à propos du travail des naturalistes :

Le collectif des naturalistes contre l’A45 est à retrouver sur Facebook.

Laisser un commentaire